Récit d'un conteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récit d'un conteur

Message  Saru le Sam 5 Jan - 16:29

Après avoir lu les histoires de Nigth et Larien j'ai eu envi de faire la mienne ossi^^ Donc voila...
Je mettrai donc l'histoir ici

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Premier soir

Message  Saru le Sam 5 Jan - 19:47

Présentation

- Je me présente, mon nom n’a pas d’importance sachez seulement que je suis le conteur du village fortifié de Chimera et que je suis issu d’une famille de conteur vieille comme le monde.
Avant de vous contez l’histoire d’un héro oublié par le temps, il est préférable de commencer par le début.
Quant j’était encore qu’un enfant, mon grand père me racontait souvent l’histoire de notre monde et me répétait souvent cette légende qui est, maintenant, connu de tous…

- (un enfant coupe la parole du conteur) euh….désolé mais moi je ne connais pas de légende

Conteur - hahahahahaha……il existe encore des personnes qui ne connaissent pas cette légende. (il redevient sérieux) Bien alors écouter et vous connaitrez cette légende mais avant tout je vais rappeler le contexte dans lequel est né cette légende

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Premier soir

Message  Saru le Sam 5 Jan - 19:59

Le context : Première partie

« Dans des temps reculé, notre monde vivait en parfaite harmonie, les différentes races qui peuplaient notre planète cohabitaient sans conflit. A l’époque nous pouvions séparé la planète en deux avec le Nord qui abritait les humains, les orques et les gobelins, et le Sud qui regroupait une population plus pur avec notamment les anges été les elfes. Ces deux parties étaient divisés en plusieurs clans cependant ces parties choisissaient un représentant (qui changeait a peu près tout les trois ans) et, a cet époque, c’était la belle Séria (une humaine à la beauté pur et d’une bonté sans égal) qui dirigeait le Nord et c’était le grand Apollo (un ange au cœur pur et bon) qui s’occupait du Sud. Cette période de notre histoire fut la plus glorieuse ……. Jusqu’au jour où Apollo se décida à avouer ces sentiments à la belle Séria. Tout le Sud de la planète était ravi et se réjouissait de cette union mais au Sud certains chef de clan était jaloux d’Apollo et ne pouvait imaginer une union entre Nord et Sud. Ces chef de clan, qui furent appels plus tard par la légende « les lances perfides », se prénommaient : Storm le vicieux et Amidaba le sanguinaire, tous deux étant des humains,
Dulan, un des chefs gobelins, et Ernan, le plus puissant des chefs orques.
Ces quatre hommes se mirent à regrouper les différents clans. Ils réussirent à rassembler la plupart des personnes vivant au Nord quant aux otres ils se firent tuer ou, pour les plus chanceux, ils réussirent à fuir vers le Sud. Séria, elle, se réfugia au près d’Apollo et tous deux décidèrent de faire front contre le Nord. Ce fut la plus terrible et la première guerre qui déchira notre terre, elle fut appelé « la grande guerre».

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Premier soir

Message  Saru le Sam 5 Jan - 20:14

Le context : Deuxieme partie

Le Sud était très bien organisé, la plupart des elfes défendaient les frontières à l’aide de leur arc et de leur vu extraordinaire, les anges s’aidaient de leurs ailes pour couvrir le ciel, le reste des elfes et les humains réfugiés défendirent le sol. Cependant, les orques, les troll, les gobelins étaient bien plus nombreux, fort, imposant et assoiffé de sang. De plus, leur camps comptais parmi eux les humains qui possédait un savoir et une technique supérieur. Après des années de conflit, Apollo et Séria furent tué par les lances perfides, ils moururent dans les bras l’un de l’otre. Depuis cette époque jusqu’à il a à peu près trois ans, ce monde fut gouverné par les quatre chefs des lances perfides, cette périodes de l’histoire fut nommé « l’époque de la pénombre ». En effet, ces quatre généraux, après avoir conquis le Sud, voulaient tous devenir le maître de ce monde et ce déclarèrent donc la guerre. Les quelques survivants de la Grande Guerre se réfugièrent dans les Grottes Oubliées, situées a l’extrême Sud de la planète, et commencèrent une vie triste et pauvre. Dans cette population une race avait totalement disparue, c’était celle des anges. En effet, après une tel défaite il décidèrent de retourner dans les cieux, la où se trouvait leur place. Les survivants, qui tentaient de vivre tan bien que mal dans cet ère de désolation et de violence, rêvaient de renverser la balance et de retrouver leur vie d’antan mais ils étaient bien trop peu pour espérer réaliser ce rêve. C’est alors qu’un jour, une prêtresse gobelin arriva dans les Grottes Oubliées et alla voir le chef des survivants, Zian, et fi une révélation… »

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Premier soir

Message  Saru le Sam 5 Jan - 20:20

La Légende

Enfant - C’est la légende?? Cette révélation c’est la légende??
tout excité

Conteur - hahahahahaha…………mon petit tu est bien impatient….hahahahahahaha……..oui cette révélation est bien la légende. Bien écouter la suite de l’histoire

« Zian - Que nous voulez-vous??
Prêtresse - Vous êtes Zian, le chef des rebels n’Est-ce pas??
Zian - (perplexe) Oui pourquoi??
Prêtresse - Je suis Aria, prêtresse de sire Dulan et banni de mes terres…
Zian - Et?? Que nous voulez-vous??
Prêtresse - Écoutez….., j’ai vu dans un songe la chute du mal et l’embrasement du bien et de la vie
Zian - Pfffffff pourquoi devrais-je vous croire ??
Prêtresse - Je sais sa parait incroyable mais dans ce songe une voit disait :

«  Dans ce monde noir emplit de désolation, la lumière refera surface sous la forme d’un humain portant le signe de l’infini et renversera les lances perfides pour rendre son éclat à cette planète »

L’assemblée fut alors sous le choc, on pouvait entendre des chuchotements dans toutes les grottes..

Zian - SILENCE !!!!!!
Qu’est-ce qui nous dit que ce n’est pas un piège??
Prêtresse - Vous n’ètes pas obligé de me croir mais dans quelques années, ici, dans ces grottes, naîtra l’élu.
Zian - Hum, même si je vous croyait, je suis désolé prêtresse mais je ne peu vous laisser partir
Prêtresse - Je sais, dans ce songe j’ai aussi vu ma mort

A ces mots, Zian dégaina son sabre et exécuta la prêtresse ».


Conteur - (bâillement) il se fait tard, je vous conterai la suite demain
Assemblée - (très déçus) bon ba a demain alors

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Deuxième soir

Message  Saru le Lun 7 Jan - 1:40

Début de l'histoire

Conteur - Bonsoir cher public !!! Alors où en était-je déjà ??
Enfant -la prêtresse venait de mourir !
Conteur - Ah oui !!! …. Ce que je vais vous conter ce soir est le début de mon histoire….écoutez bien et vous connaîtrez le plus grand héro qui a foulé notre terre

« Nous nous trouvons 10 ans après la mort de la prêtresse, les survivants commençaient à perdre espoir quant a la prophétie. En effet, durant ces 10 dernières années, plusieurs enfants étaient et certains portaient un symbole, cependant aucuns d’entre eux ce révéla etre l’enfant dont la légende faisait allusion. Un jour, qui ressemblait à tous les otres, le ciel était noir, les pleines en face des grottes grondaient, la bataille faisait toujours rage dehors et les habitants des grottes étaient toujours en train de reconstruire leur vie. En ce jours, donc, deux enfants virent le jours, le premier portait le symbole de l’infini et l’autre , lui, portait un symbole ressemblant à celui de l’infini mais la boucle n’était pa complète. Le deuxième était un garçon, le fils de deux Archanges et descendant d’une noble ligné, il reçu le nom de Sanzo. Le premier, lui, était un sang-mêlé, son père était un elfe mort durant une journée de récolte et sa mère une humaine, il fut nommé Sarumaru. Zian, le chef des survivants, était embêté car il se doutait que l’un des deux était l’enfant de la prophétie. Il se mis a réfléchir quand soudain…………des cris de terreur surgissent de la chambre de Sarumaru. Zian se précipita vers la chambre et il découvrit un spectacle horrible……………..la mère de Sarumaru perdit la vie après avoir offert un dernier sourire a son enfant. Zian fut secoué par cette nouvelle. Après mur réflexion, il décidât de convoquer le conseil de décision :

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Deuxième soir

Message  Saru le Lun 7 Jan - 1:42

Décision

« Zian - Cet enfant ne peu etre celui de la légende!!!
1er sage - Comment ça??
2e sage - Jiko enfin….. Ignorerais-tu les lois mis en place afin de protéger nos citoyens??
Jiko - Bien sur que non, je les connais tre bien…
Zian - Vous comprenez donc qu’il est impossible que ce gamin soit celui de la légende, de plus selon la loi n°7...
Jiko - …oui oui je connais cette loi

« un enfant ki prend la vie de sa mère doit être abandonné a l’écart et doit ce débrouiller seul pour survuvre »

Mais si c’était lui ?? Si nous faisions erreur, si….
2e sage - Il suffit !!!! De toute façon si c’est lui alors il survivra
Jiko -mmmmmmh peut être…
3e sage - Bien, vu que nous sommes tous d’accord, Sarumaru est bannie et sera abandonné dans la grotte Keïlana et personne ne devra l’aider
2e sage - Mais Il n’habite pas loin
3e sage - Peu importe, de toute façon il ne l’aidera pas
Zian - Bien ce sera fait »

Zian sorti de la salle de conseil d’un pas pressé, il interpella deux gardes qui le suivie, se rendis a la nurseries et pris Sarumaru. Personne ne s’interposa, ils semblèrent tous satisfait et soulagé. Zian confia l’enfant aux deux gardes et leur ordonna de l’abandonné dans la grotte Keïlana. Ils s’exécutèrent rapidement. Zian,étant convaincue d’avoir fait le bon choix, ce dirigea vers la chambre de Sanzo et annonça la nouvel aux parents. Triste et heureux à la fois, les parents de Sanzo commencèrent à penser à l’éducation de leur fils, du héro qui changera le monde »

Enfant - c’est triste comme histoire. Et qu’est qu’il va devenir Sarumaru??
Conteur - ….mmh (en se frottant la barbe).. Les enfants sont bien impatient de nos jours.. (bâillement).. Je me fait un peu vieux on dirait, hahahahahaha, je commence a etre fatiguer alors vous connaîtrez la suite de l’histoire demain (il offrit, a la fin de sa phrase, un magnifique sourire)
Assemblé - Reposez-vous bien Mr et a demain

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Toisième soir

Message  Saru le Ven 11 Jan - 21:08

Grande nouvelle

Conteur - mmmh……..(se frottant minutieusement la barbe)……. Alors alors, étes vous prêt pour la suite??
Enfants - oui !!!!
Conteur - ohohohoho …… bien bien, alors commençons

« Une fois arrivé devant la grotte Keïlana, les deux gardes hésitèrent à entrer. Ils étaient effrayés par les bruits qui émanaient du fin fond de la grotte. Ces bruits ressemblaient aux rugissements d’une bête terrible. Les deux gardes commencèrent à trembler. Ils prirent la décision de laisser l’enfant à l’entrée de la grotte et s’enfuirent aussi vite que possible. De retour dans les grottes principales, ils firent leur rapport à Zian mais ils n’évoquèrent pas les bruits et se contentèrent de lui dire qu’ils avaient abandonnés l’enfant dans la grotte. Zian se rendit alors dans la salle du conseil afin de prévenir les quatre sages de la nouvelle. Après une courte réunion, il fut décidé de rendre public la naissance du héro qui, jusqu’à présent, avait été caché. Tous les survivants furent rassemblés dans le halle de rassemblement (qui est la plus grande grotte) et un Orateur pris la parole :

« Orateur - Mes amis !!!
Le temps où nous vivions pauvrement et caché de tous est bientôt révolue.
Oui, mes amis…………..il est né!!! Le héro qui nous sauvera est enfin né, il se prénomme Sanzo. Le jour de notre grand retour est pour bientôt. Mais en attendant ce grand jour, nous devons le ……. NOUS préparer »

Il y eut un éclat de joie collectif. Tous les habitants manifestèrent leur joie en dansant, sautant, riant ou même pleurant. Un banquet fut organiser pour fêter l’évènement. C’était la première fois depuis des années que les grottes étaient aussi animées. Après ce grand repas, le calme était revenu, chacun étant retourner à sa place et l’éducation de Sanzo commença."


Dernière édition par le Ven 11 Jan - 21:13, édité 1 fois

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Troisième soir

Message  Saru le Ven 11 Jan - 21:13

Rencontre

"Durant ce temps, le petit Sarumaru, qui avait été abandonné quelques heures plus tôt commençait à hurler. Il hurlait tellement fort que parois il couvrait les rugissements qui provenaient de la grotte. Au bout d’un certain temps, il arrêta de pleurer, il n’y avait plus aucun bruit. Soudain, un Cerbère surgit de la grotte en poussant un cri strident. Il était énorme et possédait des dents affûté et aussi grande qu’une main humaine, on pouvait voir de la bave couler le long de ses bouches. Cette bête affamée se jeta sur Sarumaru mais l’enfant restait calme, il ne semblait pas apeuré par la bête. Le cerbère se rapprochait de plus en plus de lui. Il ouvrit la bouche et se saisit de la tête de Sarumaru. Cependant, il ne pu fermer sa mâchoire, il était comme paralysé. Se rendant compte de son impuissance, le monstre abandonna l’idée de manger l’enfant. La bête regarda Sarumaru, il souriait et lui tendais les mains comme pour jouer avec lui mais le Cerbère ne pouvant pas le manger retourna au fond de la grotte. Un homme, d’âge moyen, se tenait là et avait été témoin de la scène.

« Homme - mmmmmh … fascinant
Sarumaru - (ne comprenant rien, il agitait ses mains pour attraper l’homme)
Homme - j’était venu voir qui était à l’origine de tout ce raffut….et je tombe sur un gamin qui tient tête au Cerbère…haha ba je pense que tu t’en sortiras bien tout seul. (il se tourna afin de partir)
Sarumaru - OUIN (il se remit a hurler)
Homme - Quoi encore??
Sarumaru - (il se tu)
Homme - tu te fiche de moi?? (il tenta de partir)
Sarumaru - OUIN
Homme - C’est bon j’ai compris, je t’emmène mais a une condition…………. QUE TU TE TAISE !!!! »

Et c’est ainsi que Sarumaru fut sauvé de son triste sort »

Enfant - Il n’a pas l’aire très gentil cet homme.
Conteur - mmh … Qui sait?? …….. Bon aller il est l’heure d’aller se coucher.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatrième soir

Message  Saru le Sam 2 Fév - 23:54

Première partie

Conteur - Bonsoir. A partir de ce soir nous allons pouvoir parler de chose plus intéressante.
Public - Comment ça??
Conteur - Après avoir parler du contexte, de la légende et de la naissance du héro, nous allons attaquer les aventures du héro.
Enfant - OUAI!!!!!!
Conteur - hahahahaha…… .Bien commençons (se frotte les mains avec un sourire satisfait)

« Quelques années s’écoulèrent, Sanzo venait d’avoir 16 ans, il suivi les enseignements des 4 sages et appris à ce battre auprès du chef Zian. Sanzo était vite devenu l’élément le plus fort de sa génération et faisait déjà parti de l’élite chez les survivants. Les habitants lui vouèrent une profonde admiration et un très grand respect. En effet, Sanzo, malgré ces facilités a apprendre et son rend, su rester humble et était très gentil avec tout le monde, il utilisait toujours ces compétences pour venir en aide à autrui. De plus on lui confiait des missions de plus en plus importantes.
Durant ces 16 années, il y eu beaucoup de changement dans les grottes. Le chef fut remplacé. C’est Anon, le fils de Zian, qui pris la place de son père, il était encore bien jeune. Zian fut tué alors qu’il menait un petit groupe d’homme pour aller chercher des vivres. Ce ne fut pas le seul changement, les grottes furent agrandies (en faisant des explorations) et les grottes destinés aux bannis furent scellées de façons a ce que les personnes exilés ne puissent plus sortir. Le conseil de décision lui ne changea pas, les 4 sages ayant une espérance de vie beaucoup plus élevé.
Dans le monde extérieur, la guerre des clans étaient à son apogée. Tous les clans avaient soit rejoint un des clans des lances perfides soit aient été décimé par celle-ci, au final seul trois clans se faisaient encore la guerre puisque les deux clans humains s’étaient alliés. Cependant, tout le monde n’était pas pour la guerre et on vit un groupe de résistant qui refusait de porter allégeance a l’un ou l’autre clan se former, on les nomma « le clan protecteur ». Ils étaient peu nombreux et s’étaient regroupés entre le territoire oublier (où ce trouve les grottes) et la frontière sud. »

Conteur - Revenons maintenant dans les grottes et voyont se qui c’est passé du coté de Sarumaru.

« Sarumaru venait lui aussi d’avoir 16 ans, il passa ces 16 dernières années exilé dans les grottes Keïlana et suivit les enseignements de l’homme mystérieux qui l’avait recueillit. Il appris à ce battre, à utiliser la magie et le vieille homme lui expliqua tout ce qu’il savait sur les esprits. Du coté intellectuel et spirituelle, Sarumaru semblait avoir des dispositions naturelles impressionnantes et il n’eu pas de mal a apprendre tout ce que son sauveur lui appris. Ces deux personnages c’étaient construit une cabane dans la grotte après que celle-ci fut scellée. Cette cabane ce trouvait à mi-chemin entre l’entrée et le fond de la grotte. Ils décidèrent de la mettre là car le Cerbère était toujours là, tapis dans le fond de la grotte. Cependant… »

Au parleur- Alerte…Alerte…faille dans le mur de défense… . Les civils sont priés de rejoindre les abris les plus proches.
Je répète:
Alerte…Alerte…faille dans le mur de défense… . Les civils sont priés de rejoindre les abris les plus proches.

Public - Au mon dieu qu’est-ce qui ce passe??
Conteur - Pas de panic … (il fit tomber sa pipe dans le feu)… oh noooooooon c’était ma préféré…
Enfant - On va tous mourir….bouhouhou
Conteur - allons, allons… restons calme et dirigeons nous vers les abris… aller suivez-moi.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatrième soir

Message  Saru le Ven 21 Mar - 21:52

Deuxième partie

Homme - Mais qu’Est-ce qui se passe???
Conteur - Attendez, je vais aller me renseigner

(Quelques minutes plus tard)

Conteur - Un garde m’a dit que le village était attaqué par des monstres de troisièmes classe, il a ajouté qu’il n’y avait aucune crainte a avoir que tout rentrerai dans l’ordre d’ici peu. En attendant, voulez vous que je continu mon histoire??
Public - oui !!!
Conteur - Bien alors …

« Dans les grottes principales, les habitants s’activaient de toute part pour préparer un évènement important, le début de la quête du sauveur.

« Anon - Posez ça la !! … reculer le podium de 10 mètres
Jiko - Calme toi Anon!!! La précipitation n’amène rien de bon
Anon - Vous avez raison, mais c’est cette nuit que les 3 étoiles seront alignés ce qui signifie …
2ième sage - Que la quête de notre sauveur commencera dès ce soir
Jiko - Ahh Minos, tu sort enfin de ta longue retraite
Minos - Et oui, il est pour nous les sages de préparer la cérémonie
Jiko - Oui tu as raison, je vais chercher les otres. Anon continu, tu fais du bon travail
Anon - Merci »

Alors que les préparatifs du départ de Sanzo s’achevait, une explosion fit trembler les grottes et arrêta net tout le monde. Une fumé grisâtre sorti du fond de la grotte et deux ombres apparurent. … Alors que les dirigeants se posaient des questions sur que pouvait être ces ombres, Sarumaru et son maître partir finir l’entraînement du jeune homme.

« Sarumaru - Dit Faust ont va où???
Faust - …
Sarumaru - Tu pourrais me répondre
Faust - …
Sarumaru - Pfffffff c’est bon j’ai compris … Maître pourriez vous m’indiquer le lieu vers lequel nous nous dirigeons s’il vous plaît???
Faust - On va éliminer le Cerbère
Sarumaru - Quoi??? Mais ça va pas !!! … (dans son fort intérieur) Quel vieux fou, en plus il est tout grincheux depuis ce matin
Faust - Ton entraînement s’achèvera la et tu te débrouillera seul après ça
Sarumaru - (avec une voix triste) Oui maître »

Les deux hommes partirent donc pour le fond de la grotte Keilana, la ou le Cerbère dormais. Après de longues heures de marche, on pouvait entendre les sifflements que faisait la bête en respirant. Faust s’arrêta net.

« Sarumaru - Que se passe t il??
Faust - Moi je m’arête la. Par contre toi tu continu et tu terrasse le monstre
Sarumaru - Quoi??? Seul???
Faust - Oui … seul. Si tu as bien suivit mes enseignements tu y arriveras. En plus tu connais toutes mes attaques.
Sarumaru - Je ferais comme bon vous semble. »

Il se mi donc en route … mais son maître l’arrêta

« Faust - Attend … prend cette arme, avec tes poings tu n’y arriveras jamais
Sarumaru - Merci maître. »

Il enleva le tissu qui recouvrait l’arme … un magnifique sabre en sorti. Sarumaru le regarda avec émerveillement, il resta immobile à regarder sa nouvelle arme durant un long moment puis se remis en route sans se retourner. Il s’enfonça dans la grotte, l’obscurité était de plus en plus importante, l’aire se raréfiait, Sarumaru décida de s’arrêter un instant, il commença par ce concentrer afin de pouvoir respirer normalement et d’habituer sa vue à cette obscurité plus pesante. Il se remit en route mais arriva devant une intersection, afin de pouvoir prendre le bon chemin il se concentra encore une fois pour entendre le Cerbère. Il pris le chemin de gauche et s’enfonça encore. Son maître le suivait dans l’obscurité, il cachait son odeur et son énergie afin que personne ne le trouve. Enfin arrivé près du Cerbère, il s’arrêta et se plaça derrière un rocher afin d’évaluer la situation.

« Sarumaru - (dans sa tête) hum … l’espace est restreint, il aura donc du mal à se mouvoir Il y a beaucoup de stalagmite … ça peut jouer en ma faveur. En plus il dort … bien il fut que j’en profite. »

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quatrième soir

Message  Saru le Ven 21 Mar - 22:02

Deuxième partie

Faust n’était pas loin et regardait attentivement son élève, il voulait évaluer les compétences de son protégé.

« Faust - Bien alors que vas-tu faire mon petit Saru … Cette épreuve devrait être suffisante pour que tu t’éveille. »

Sarumaru se décala doucement afin d’avoir la bête devant lui. Son souffle était glaciale et son râle assourdissant. Sarumaru concentra son énergie, une aura d’un pourpre intense l’entoura et une pression puissante en sorti clouant au sol tout espèce vivante l’entourant … ceci réveilla le monstre mais avant même qu’il puisse réagir, Sarumaru dégaina son arme et hurla : « MIZUCHI !!! », une lame de vent puissante en sorti et se dirigea vers le Cerbère. N’ayant pas eu le temps de réagir il perdit une tête. Il devint furieux et fit trembler le sol, Sarumaru avait du mal à tenir sur ces jambes. Le Cerbère ne s’arrêta pas la, une de ses têtes cracha une flamme immense que Sarumaru eu du mal à éviter. En effet, le sol tremblant toujours, ses appuis étaient mauvais mais il réussit à sauter lorsque la flamme allait l’atteindre. Cependant, le monstre lui crachat un dragon d’eau avec sa deuxième tête. Sarumaru ne pu l’éviter et ce pris l’attaque de plein fouet. Il se retrouva à terre, l essaya de se relever mais le sol tremblait toujours et le Cerbère continuait à cracher du feu et de l’eau. Sarumaru ne pu qu’éviter les attaques du monstre. Durant de longues minutes Sarumaru ne pu attaquer. Mais, en levant la tête, il vit les stalagmites et se rendit compte que depuis le début, le Cerbère n’avait pas bougé.

« Sarumaru - (avec des difficultés pour respirer) … désolé… mais tu vas mourir. »

Sarumaru fi un bon et envoya un Mizuchi à la base des stalagmites qui tomba sur le Cerbère. La bête se vit transpercé par une dizaine de stalagmites et dans un hurlement puissant s’effondra sur le sol.

« Sarumaru - hahahaha … je suis … trop fort … haha … Quoi??? Qu’Est-ce qui se passe?? »

Le Cerbère se releva mais avait changé d’apparence, il s’emblait possédé. Sarumaru fut surpris et ne pu évité la première attaque de ce nouveau monstre, il fut propulsé sur un mur. Le Cerbère était devenu plus rapide, plus agile et plus puissant. Il ne restait qu’une tête mais il combinait les pouvoirs des 3 têtes et martela Sarumaru de coups de griffes. En moins d’une minute, notre héro gisait sur le sol inanimé

« Faust - Voici le moment de vérité … soit tu meurt soit tu t’éveille. »

Le Cerbère chargea le corps de Sarumaru, il ouvrit la bouge pour le dépecer. Sa mâchoire était puissante et possédait de long crocs acérés. Lorsque le monstre se saisi de Sarumaru, une lueur rouge teinté de noir apparu et se matérialisa en une ombre d’apparence humaine. Elle attaqua le Cerbère qui se disloqua au contacte de cette ombre. Ensuite, elle se mit a entourer Sarumaru avant de disparaître aspiré par le corps du jeune homme.

« Faust - Impossible, comment ce fait il que cet esprit te protège. Ça ne peut … non c’est impossible. Je croyait qu’il avait été banni du monde Céleste. Alors pourquoi??? »

Faust s’approcha du corps de Sarumaru, posa ces mains sur son protégé et commença a réciter une incantation. Un cercle vert entoura les deux hommes et une lumière éblouissante en sorti. Sarumaru fut régénéré, ces blessures disparurent.

« Sarumaru - Je l’ai eu??
Faust - Oui
Sarumaru - Youhou … aie aie aie j’ai mal partout
Faust - haha … c’est normal. Bon maintenant tu es pres pour le début de ton voyage.
Sarumaru - Mais je veux resté avec vous
Faust - C’est impossible, tu as un grand destin a accomplir alors partons.
Sarumaru - Oui mais comment, on est coincé ici

Faust approcha un mur et le fit voler en éclat en un coup de massu. Ils se retrouvèrent entouré d’une fumé grisâtre Lorsqu’elle s’évapora, ils se retrouvèrent face à face avec les réfugiés qui préparaient une fête. Sarumaru et Sanzo se regardèrent fixement. »

Conteur - Ahh je suis extenué … Je continuerais mon histoire demain.
Public - D’accord, reposez vous bien
Conteur - (une fois seul) J’espère que les monstres qui nous attaques seront tous anéanti d’ici la
Garde - (vient d’arriver) Oui j’espère aussi.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cinquième soir

Message  Saru le Mar 29 Avr - 21:35

Le Depart

Conteur - hum … vous étés venu en nombre ce soir
Homme - Oui nous célébrons notre victoire sur les monstres qui nous avaient attaqués … et pi vos histoires sont passionnantes
Conteur - haha … merci beaucoup !!!
Bien reprenons là où nous nous étions arrêté …

« Durant de longues minutes, Sarumaru et Sanzo se regardèrent avec attention, tentant de lire l’esprit de l’autre. Une pierre tomba au sol sonnant l’heur de l’affrontement
Les deux hommes se jetèrent dessus sans que personne ne puisse réagir. Un combat à main nue s’engagea. Leur technique était très différente mais leur rapidité était égale. L’un se battait en alliant agilité, réflexion, puissance et finesse alors que l’otre utilisait la force brut combiné à son expérience et son intelligence. Ce combat était étrande, les deux hommes s’échangeaient des coups sans jamais se toucher, cela ressemblait a un combat ou chacun se présentait à l’otre. Mais le combat fut de courte durée. Anon et Faust s’interposèrent et ramenèrent nos deux héros à la raison. Une fois le calme revenue, Faust et Sarumaru furent conduit par Sanzo et Anon devant le conseil de décision.

« Jiko - Tu es donc vivant Sarumaru …
Sarumaru - Oui il semblerait bien. Ca na pas l’aire de vous réjouir???
Minos - En effet, il aurait été préférable que tu périssent.
Isis - Voyons Minos, s’il a survécu c’est qu’il y a une raison.
Jiko - Je suis d’accord avec Isis. Mais pour en etre certain il devra passer une épreuve
Sarumaru - Une épreuve???
Jiko - Oui … tu devra rester un jour entier dans la grotte des rêves.
Minos - Bonne ide, s’il en sort alors peut-etre …
Isis - Chuuuut !!! Attention a ce que tu dis
Minos - Oui tu as raison … dsl
Sarumaru - J’ai mon mot a dire je crois et je dis … NON
Minos - Comment ose-tu ??? Toi un banni tu ose nous contredire???
Sarumaru - Oui
Minos - Grrrrrrrrr
Faust - Le petit n’as pas tord, nous ne sommes pas sorti pour faire mumuse avec une bande de planquer qui n’ose même plus sortir tellement la peur les paralyses !!!
Anon - Comment ose tu parler sur se ton aux sages?? Et qui es-tu pour affirmer de tel calomnies??
Faust - hum … Tu ressemble beaucoup a Zian, mais lui était brave et courageux pas …
Anon - Co…
Isis - Stooooooop !!! Tu es Faust non?? Le traitre qui assassina 4 de nos généraux pendant la grande guerre.
Faust - Tout a fait

La foule fut surpris par ces révélation tout comme Sarumaru qui venait d’apprendre que son maître était un assassin.

Jiko - Pourquoi??? Pourquoi réapparaître aujourd’hui??
Faust - La prophétie. Nous sommes réapparu car le héro devra quitter les lieux bientôt.
Jiko - Oui nous le savons ça. « A la première lune rouge le héro devra quitter les siens pour emprunter la route sanglante qui le mènera à son destin. » Et quel est le rapport avec vous deux.
Faust - haha haha … je me trompe peut etre mais vous prenez Sanzo pour le héro???
Minos - ou…oui bien sur!!!
Faust - haha haha … nous voila avec deux héros alors
Isis - Impossible !!!
Faust - Mettez les deux dans la slle des rêves pour en avoir le cœur net.
Sanzo et Sarumaru se regardant avec un aire perdu - … » 

Sanzo et Sarumaru furent emmené immédiatement dans la salle des reves. Ils y passèrent 24 heures ensemble. Ils firent connaissance entre eux mais aussi avec les esprit qui les protégent, des liens très fort sont alors apparu comme si les deux hommes étaient liés depuis toujours. Une fois le temps écoulé ils sortirent. L’ensemble de la population était la, a attendre la réponse a leur question.

« Minos - Alors qu’en est-il???

(un brouhaha s’était installé dans l’assemblée jusqu’à ce qu’un troisième homme sorte de la salle)

Isis - Horus dit nous ce qui va arriver.
Enfant - c qui??
Père - c’est le quatrième sage …
Horus - Les dieux ont tranché. Ces deux hommes sont voués a un destin hors du commun. L’un est le héro dont parle la prophétie et l’otre lui servira de guide, de bouclier et d’arme. Le héro est …
Sarumaru - Sanzo … c’est Sanzo le véritable héro.
Horus et Sanzo …???
Isis - Je le savais
Minos - Bon la discussion est close. Sarumaru tu accompagneras le héro mais sache qu’en tant que banni il serais plus sage pour toi de ne jamais revenir.
Sarumaru - Je n’en avais pas l’intention
Sanzo - Bien, il est l’heure, allons-y!!
Faust - Attendez, je vais venir avec vous. »

Les trois hommes quittèrent les grottes, leur première destination…le clan protecteur. »

Conteur - la suite demain^^

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sixième soir

Message  Saru le Dim 29 Juin - 23:29

La rencontre : Première partie

Conteur - Bonsoir. .. Alors nous nous étions arrêté lorsque nos héros quittaient les grottes
Enfant - oui !!!
Conteur - hahaha … bien alors poursuivons^^

« Sarumaru - Ca fait des heures qu’on marche, on ne voit même plus les grottes … au faite on va où?
Faust - haha … Je vois que comme a ton habitude tu n’as pas écouté lorsqu’on a décidé de l’itinéraire Saru.
Saru - Ouais … ba désolé mais bon c’est tellement ennuyant ..
Sanzo - pff … on se dirige vers le clan des protecteurs
Saru - Ouai … et c’est quoi ce clan??
Sanzo - Ce clan est contre la guerre actuel donc on devrait pouvoir rencontrer des personnes pour aider.
Saru - Je vois … Il se trouve ou ce clan??
Sanzo - Ils se sont réfugiés près de la frontière Sud, au cœur de la « Forêt des ames perdues »
Faust - Ils ont bien choisi leur place …
Saru et Sanzo - pourquoi ??
Faust - Il ya bocoup de personnes a pénétrer ces lieux mais très peu qui en sorte. On ne sait pas ce qui est arrivé a toutes ces personnes qui ce sont retrouvés piégés dans cette Forêt … d’où son nom.
Sanzo - C’est pas très rassurant … Saru en tremble
Saru - …
Faust - Ca va??
Saru - GENIAL !!!!!!!!! Ca va être super, on va bien ce marrer
Sanzo - (dans son fort intérieur Il est complètement barré se type.
Faust - bien on devrait ce dépêcher un peu, je préfèrerais etre sur les plaines avant la nuit tombé. On sera plus en sécurité avec toute la brume qui apparaît lorsque la nuit tombe. »

Les trois hommes continuèrent à avancer, le chemin était désert, aucune personne n’habitait les environs. Le paysage était sombre, le soleil semblait avoir disparue, des nuages gris recouvraient totalement le ciel. Les villages que ces trois héros traversèrent étaient vide et délabrés. Il n’y avait ni verdure ni eau, seul le sable et les pierres décoraient les environs.

« Saru - C’est vraiment mort ici … Ya rien et en plus j’ai chaud
Sanzo et Faust - …
Saru - Ya même pas un arbre pour se reposer.
Sanzo et Faust - …
Saru - Ya personne a qui parler et pas de nourritures a prendre
Sanzo et Faust - T’as fini de te plaindre !!!
Saru - … C’est bon fo pas s’énerver
Faust - t’es pa possible toi, tu t’arrête jamais
Saru - pff
Sanzo - O faite Saru …
Saru - Oui quoi??
Sanzo - Pourquoi avoir menti lorsqu’on est sorti de la salle des reves??
Saru - Humm … je sais pas. Je n’ai pas les épaules pour endosser se role. Vos mieux que les gens croyent que c’est toi.
Faust - hahaha … tu es toujours aussi abruti.
Saru - pourquoi??
Faust - rien rien hahaha »

Ils discutèrent encore et encore tout le long du chemin. Leur sujet de conversation touchait tout. Faust et Sanzo discutaient de choses sérieuses. Alors que qu’en Saru rejoignait la conversation, cela tournait très vite au ridicule.
Alors que la nuit venait a tomber, la petite équipe fini par rejoindre les plaines. Une terre de verdure parsemé de quelques arbres leur faisait face, le ciel était dégagé laissant entrevoir des étoiles. Une fine brume commençait a se lever.

« Saru - wouaaaaaaaaa
Sanzo - Quel magnifique vue
Faust - En effet ça change de ce foutue désert … .Bien , trouvons un coin tranquille pour se reposer avant que la brume ne soit trop épaisse.
Saru - La bas, ce serais idéal
Sanzo - Où??
Saru - La bas près de l’arbre !!!
Faust - hahaha … Ya que les arbres pour toi
Saru - Pourquoi tu di ça??
Faust - Tu m’en parle depuis que tu es tout petit -_-’’
Sanzo - hahaha … quel simple d’esprit
Saru - pff … faite ce que vous voulez mais moi j’y vais
Sanzo et Faust - Ça y est il boude !!! Hahaha
Faust - Bon allons-y, après tout c’est le coin le plus sur
Sanzo - Il est doué ou juste chanceux??
Faust - Je dirais qu’il un très bon instinct et … qu’il est chanceux »

Sanzo et Faust s’installèrent au pied de l’arbre et mangèrent tout en discutant avant de s’endormir rapidement. Saru, quant a lui, était grimpé dans l’arbre, mangea la tete dans les etoiles. Il resta éveillé des heures, contemplant le ciel étoilés tout en pensant a la suite de son périple. Puis il finis par s’endormir. La nuit fut très calme, nos héros étant dissimulé dans la brume, il purent dormir sans se fire attaquer par les habitants des environs. Au petit matin, il furent réveillés par un puissant cris.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sixième soir

Message  Saru le Dim 29 Juin - 23:38

La rencontre : Deuxième partie

« inconnu - aaaaaaaaaaaaaaaaaaaarg
Faust, Sanzo et Saru - Quoi??
Sanzo - Une fille??
Faust - on dirait bien … Saru !!!

Saru se redressa, se concentra, ses pupilles grossirent puis rétrécirent comme pour faire une mise au point

Faust - Alors??
Saru - Une femme, trois hommes l’entourent, des goblins sur un rocher mais je vois pas leur nombre .. Trop de brouillard
Faust - Et que font-il??
Saru - les hommes semble agresser la fille et les gobelins on dirait qu’ils surveillent les alentours.
Faust - humm … bien on profite du brouillard et on liquide tout le monde
Sanzo - On peut pas faire ça, ya la fille au milieu.
Faust - T’en fait pas Saru va s’en occuper … ça vous va??
Sanzo et Saru - OK !!!
Faust - Bien je vais enfin voir de quoi tu es capable … Allons-y!!! »

A ces mots, Saru disparu dans les arbres à une vitesse incroyable. Alors que Faust et Sanzo se dirigèrent discrètement pres du groupe. Le brouillard cachais leur corps et le vent emportait leur odeur loin des malfrats, ainsi, complètement invisible, ils s’apprêtèrent a les attaquer.

«Femme - laissez moi !!!
Homme - Donne la nous et nous te laisserons
Femme - Jamais !!! … Jamais je ne la donnerais aux sbires des Lances Perfides !!!
Homme - Tu vas donc mourir … Tuez-la !!! »

Faust et Sanzo bondirent sur les trois hommes alors que Saru en profita pour emporter la jeune demoiselle dans les arbres. Faust se tourna vers les gobelins et utilisa les pouvoirs de son esprit protecteur pour en finir rapidement. Sanzo lui dégaina son katana et en tua très vite ces adversaires qui, pris par surprises, n’avaient pas eu le temps de sortir leurs armes.
Saru rejoigna ses deux camarades avec la jeune femme.

« Faust - Comment - va - elle??
Saru - euh…
Femme - Je vais bien , merci pour votre aide. Leurs attaques se sont intensifié dernièrement.
Faust - … (perdu dans ces pensées)
Sanzo - Excusez moi mais … Qui étés-vous??
Femme - Ahh oui !!! Je m’appelle Urumi, j’appartient au clan des protecteurs
Sanzo et Faust - Au clan des protecteurs ??? (surpris)
Urumi - Ba oui …
Saru - Qu’est-ce qui vous arrive?? Vous avez l’aire de croir que cette fille est très importante
Faust - Di moi … t’as compris ce qu’on était venu faire dans le coin??
Saru - Ba oui !!! Chui pas débile … euh … en faite non
Sanzo - (abattu) pff à croire qu’il est vraiment débile
Faust - moaui laisse tombé c’est pas grave
Urumi - haha haha
Saru - pff .. (s’en vas bouder dans un arbre)
Faust - Dites Urumi pouvez vous nous conduire à votre clan??
Urumi - hummm … après tout vous m’avez sauvé .. Ok suivez moi »

C’est ainsi que les trois hommes firent la rencontre d’un premier membre du clan qu’il recherchait, le clan des protecteurs. »

Conteur - voila fini pour ce soir !!
Enfant - raaaaaaa … vous pouvez pas partir comme ça
Conteur - hahaha un peu de patience mon enfant^^
Enfant - bouhou demain vous revenez?? Promis?
Conteur - biensur^^.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Septieme soir

Message  Saru le Ven 15 Aoû - 20:43

Le village

Conteur - Comme promis me revoilà ce soir ^^
Enfant - youpiiiiii !!!!
Conteur - hahahahaha … c’est reparti

« Nos 3 héros maintenant accompagnés d’une jeune et jolie humaine se dirigeaient vers le repère du clan de Urumi. Alors qu’ils quittaient les plaines, ils furent confrontés à un petit groupe de larva (sorte de chenille) qui furent rapidement éliminé par Urumi. Les 3 hommes étaient très impressionnés par l’efficacité de leur nouvelle amie.

« Saru - waaaaaaa ..!!!
Sanzo - Splendide … vous étés très forte
Faust - En effet tu es très impressionnante
Urumi - Merci mais vous savez, par ici tuer ce genre de monstre est chose courante ^^ … (se rapproche de Faust et Sanzo) il a toujours des réaction comme ça??
Faust - Oui
Sanzo - Il est tres limité le pauvre … haha haha
Saru - Pourquoi tu rigole toi??
Sanzo - Euh .. Bah ..
Urumi - Bon, soyez sur vos gardes nous allons pénétrer la forêt … et suivez moi bien, c’est un vrai labyrinthe
Saru, Sanzo, Faust - ok »

Ils pénètrent donc la forêt des âmes perdues. Elle était immense et sombre, on ne distinguait pas la profondeur de la foret, c’était comme d’entré dans les ténèbres. Les arbres montaient très haut, comme s’ils touchaient le ciel, et leur feuillage etait très épais. Urumi pris la tête suivi de très pres par Sanzo et Faust qui étaient intrigués par la forêt et a l’affût de tout danger.

« Sanzo - Dites Urumi, pourriez-vous nous dire un peu ou on va??
Urumi - Oui je peux
Sanzo - Et donc??
Urumi - J’ai pas envie hahaha (tire la langue)
Sanzo - Sempaï !!! … Faust??? … Qu’est-ce qui ce passe??
Faust - Ya un problème
Sanzo - Quoi??
Urumi - hummm … il manquerait pas quelqu’un?
Sanzo - ah ouai
Faust - pff … j’aurai du m’en douter
Urumi, Sanzo - Comment ça?
Faust - Ce … Ce … Ce débile est un accro des arbres -_-’’, dès qu’il en voit un il devient fou. Il a du péter un câble en voyant tous ces arbres.
Saru - YOUHOUUUUUUUUUUUUUU … trop génial … le paradis existe ..
Faust - SARUUUU !!!
Saru - (s’arrête net) oui??
Faust - ON MANGE
Saru - manger??? (il rejoignit les otres a une vitesse fulgurante)
Faust - (a voix basse) ça marche tout le temps
Sanzo, Urumi - haha haha
Saru - Ba je vois rien !!!
Faust - Tien … et tu reste avec nous, interdiction de quitter le groupe
Saru - ouais ouais … aller donne maintenant
Faust - Tien !! … »

Le petit groupe pu repartir. Saru toujours émerveillé par la foret mais surveillé par Sanzo.

« Faust - Au faite Urumi, quelle cette objet convoité par les lances perfides??
Urumi - … C’est un objet spécial, très important pour notre clan.
Faust - C’est pour ça que vous vouliez pas le donner?
Urumi - Tout a fait … et puis j’en suis la gardienne alors …
Sanzo - Pouvez-vous nous expliquer ce que c’est??
Urumi - Désolé j’en ai pas le droit, seul le chef peut dévoilé les secrets. Ce que je peux dire c’est que cette objet s ‘appel : « namida ryu ».
Faust - Larme du dragon??? Hum mm »

Faust semblait connaître plus de chose qu’il ne laissait croire.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'un conteur

Message  Saru le Ven 15 Aoû - 20:44

Le village : suite

Le petit groupe s’enfonçait de plus en plus dans la forêt. Faust ne parla plus et était perdu dans ces pensées. Urumi et Sanzo discutaient du monde extérieur, Sanzo voulait connaître ce monde qu’il venait de découvrir. Saru lui … avançait tranquillement. Le groupe s’arrêta brutalement.

« Urumi - Qu’est-ce qu’il se passe??
Faust - Saru pourquoi tu t’arrête?
Saru - Vous sentez rien??
Sanzo - Non ..
Saru - l’aire à changé, il n’y a plus de vent, plus de bruit, les animaux on disparuent
Sanzo - et?
Urumi - Ils sont de retour
Faust - Qui??
Urumi - les guerriers squelettes … on devrait ce mettre a l’abris
Saru - trop tard .. On est encerclé. … Sensei, je peux m’en occuper seul??
Faust - oui
Saru - (grand sourir) Merci … mettez-vous derrière cette arbre et faite un sort de protection
Faust - Tu vas l’utiliser??
Saru - Oui … je veux voir si nous somme en résonance »

Faust, Urumi et Sanzo se mirent derrière l’arbre, Sanzo fit un sort de protection afin d’éviter toutes mauvaises surprises. Les guerriers squelletes étaient maintenant devant Saru. Ils possédaient des armes rouillées, des protections usées mais semblaient sans peur. Saru se trouva entouré, complètement cerné. Il ferma les yeux et dit quelques mots : « j’en appel a ton pouvoir, toi qui dort en moi, prête moi tes forces pour vaincre et protège mon corps de leurs attaques ». Ses yeux devinrent flamboyant, son aura fut transformé en flamme, la marque sur son front s’enflamma également La terre qu’il foulait se transforma en cendre.

« Urumi - Qui c’Est-ce type??
Sanzo - …
Faust - Tu le saura le moment venu
Saru - une attaque … une attaque et vous étés fini *gros sourir*
Urumi - Qu’Est-ce que … (la manida ryu se mi a brillé)
Saru - KARYUU NO HOUKOU !!!!
Faust - il maîtrise déjà le rugissement du dragon??? »

Des flammes noirs et gigantesques sortient de la bouche de Saru. Ces ennemies finirent complètement carbonisé tout autour d’eux n’était que cendre.

« Saru - raaaaaaaaaa
Urumi - Quoi?? Tu les as tous battu non??
Saru - J’ai brûlé la foret sniff
Faust - Tu es encore trop fougueux !! Mais personne t’en veux (j’y croi pas, il a réussi a faire une attaque de ce rang)
Urumi - (un peu surprise) On devrait y allé »

Le petit groupe reparti. Apres des heures de marche, ils arrivèrent au petit village ou ils furent accueilli comme des ennemies. Il fallu attendre le retour de Urumi et du chef pour que les trois hommes soient considérés comme alliés.

Conteur - il se fait tard les enfants .. Aller tout le monde au lit
Enfant - *baille* mais on est pas fatigué *baille*
Conteur - haha haha … aller demain vous aurez la suite.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Huitieme soir

Message  Saru le Dim 31 Aoû - 17:38

Epreuve

Compteur - Bonsoir … *rempli sa pipe* … vous avez passé une bonne journée??
Enfant - Oh oui, aujourd’hui on a bien travaillé a l’E !!
Enfant - Oui oui … mais on veut la suite !!!
Conteur - hahaha … d’accord … *allume sa pipe*

« Les réfugiés du camps étaient très méfiants et craintifs envers les 3 hommes. Les éloges fait par Urumi ne changea rien, les gens s’écartaient des que les groupe passait. Après une courte marche, ils arrivèrent devant une grande tente callé dans une grotte. Cette tente paraissait vieille et mal entretenue, elle était de couleur gris foncé et possédait une petite ouverture. Ils pénétrèrent cette tente pour ce retrouver face au chef du village. Seul un trône au centre de la tente était voyant, rien ne semblait décorer cette tente a part une tonne de livre d’origine différente Le grand chef pris la parole :

« Chef - Ce sont eux qui t’on porté secours??
Urumi - Oui
Chef - humm … Je suis Braham, chef du clan des protecteurs
Faust - Enchanté, nous sommes …
Saru - Cela ne vous regarde pas
Sanzo - Saru !!! Un peu de respect
Faust - Excusez mon élève, il est un peu rustre et simple d’espris mais c’est une personne de confiance
Braham - hahaha … ce n’est rien, il me plait ce petit
Saru - … tsss …
Braham - Bien, qu’Est-ce que voous faite dans cette zone??
Faust - C’est compliqué
Saru - Si vous voulez avoir des informations sur nous … va falloir nous en donne aussi
Urumi - Comment ose-tu??? Grrrr
Braham *fait un signe de la main* : Que veux tu savoir??
Saru - Cette boule, c’est quoi??
Urumi - De quoi?? La namida ryu??
Saru - Ouais c’Est-ce que je dit
Urumi - C’est un secret qu’une personne aussi stupide n’a pas besoin de connaître
Braham - hummm … D’accord je vais te le dire mais tu me racontera votre histoire
Urumi - Chef !!!
Saru - Ok
Braham - Il y a de ça une trentaine d’année, une prêtresse est venu me voir et ma prévenu de l’arrivée d’un héro qui renversera le pouvoir actuel. Pour le reconnaître elle m’a confié un objet … la namida ryu. Depuis ce jour, j’ai créé ce village et entraîné une élite afin qu’elle puisse accompagner le héro.
Faust - Cette prétresse, aurait-elle continuée son chemin en direction des grottes plus au sud??
Braham - Oui exact
Sanzo - Et pourquoi cette objet est entre les mains de mademoiselle Urumi??
Braham - Car elle fait partie de l’élite et que je lui fait entièrement confiance.
Saru - Ouais c’est super tout ça mais comment ça marche
Braham - hahaha … a t’écouter on dirait que tu croit être le héro en question
Faust - Bien je crois que c’est le moment de vous expliquer … *Faust aidé de Sanzo raconta toute l’histoire depuis le début* … voila vous savez tout.
Urumi - O_o
Braham - O_o … J’ai du mal a croire que ce jeune homme soit le héro
Urumi - Oui ça parait impossible
*Saru sort de la tente*
Sanzo - Sous ces aires de débiles, de gamin immature ce cache en faite une personne de confiance et un guerrier extrêmement fort.
Faust - Oui, il ne parait pas ce qu’il est réellement
Braham - humm … Je pense alors qu’il est nécessaire qu’il passe le test
Urumi - Je vais faire tout préparer *Urumi se presse de sortir*
Braham - Seul le héro fera briller la perle
Faust - J’ai confiance
Sanzo - J’ai peur
Braham - hahaha »

En sortant, Braham, Faust et Sanzo se retrouvèrent face à une grande agitation. Toute la population avait mis en place une arène, une unité de combat formait une allé. Parmis ces combattants, Urumi était posté au plus pres des marches. Saru lui était au milieu de cette rangé de soldat a parler de chose et d’autre.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Huitieme soir

Message  Saru le Dim 31 Aoû - 17:47

Epreuve

« Faust - Saru vient voir
Saru - Oui??
Braham - Ecoute, je ne remet pas en cause ton statut mais je voudrait que tu passe un test pour savoir si …
Saru - ouais je vois … mon statut est remis en question mais bon pas de soucis je vais le passer »

Saru monta sur l’arène suivit par l’unité de combat posté devant les marches. Saru s’assis au centre et les autres personnes se tenèrent debout tout autour de lui. Urumi s’approcha de lui et lui tendis la namida ryu, il la pris mais rien ne se passa. Après dix minutes a l’analyser, Saru ferma ses yeux et se mi a ce concentrer. Une aura rougeâtre apparue, une sensation de chaleur se fit ressentir et un vent doux se leva. Tout autour de Saru, le vent était plus fort et ses habits flottaient dans les aires. La foule était plongé dans une sensation agréable mais la pierre précieuse ne réagissa pas. En effet l’aura de Saru n’était pas suffisante, s’en apercevant, il décida de faire appel a son esprit protecteur.

« Urumi - *se retournant vers Braham et Faust* … C’était pas lui
Braham - Vous vous ètes trompé Faust
*La foule commençais à s’agiter*
Faust - Attendez … vous n’avez encore rien vu.
Saru - Tsss … j’en était sur, j’ai plus le choix …
Urumi - Nan .. Pas encore
Braham - Qu’est-ce qu’il fait
Faust - Regarder !!!
Saru - J’en appel à ton pouvoir, toi qui dort en moi, prête moi tes forces pour vaincre et protège mon corps de leurs attaques. »

A la fin de son incantation, son aura s’enflamma tout comme la marque sur son front brûlant du même coups son bandeau, ses yeux devinrent flamboyant, une bourrasque de vend chaud se dégagea secouant les tentes et la foule. Un vent plus violent était présent, ses habits flottaient toujours dans l’aire mais les flammes parcouraient son corps, le feu qu’il dégageais commençait a ronger le sol. Son aura n’en plus aussi agréable, elle était agressive et étouffante, elle réclamait du sang. La foule était affolé, la panique commençais a se faire ressentir mais le calme revenu très vite. En effet, la namida ryu ce mi a briller, c’était tellement fort que tous furent aveuglé. Quand Saru repris sa place, la perle explosa. Tout le monde resta sans voix, tous furent très étonné.

« Faust : Alors…??
Braham - In … Incroyable …
Faust - oui c’est aussi ce que j’ai dit quand j’ai découvert son secret
Sanzo - Vous nous croyez maintenant??
Braham - C’est vraiment lui alors?? Après des années d’attente, il est la … le héro est enfin parvenu jusqu’à nous »

A ces mots la foule explosa de joie. Saru se releva mais il semblait avoir des difficultés, il se mi a marcher mais s’arrêta brutalement, comme paralysé. Il commença à tombé, il fut rattraper par trois des soldats qui l’entouraient.

« Faust : Il n’avait pas encore récupéré, il n’a plus d’en. Après tout il vient à peine de commencer a l’utilisé.
Braham - humm … Vous trois emmener le dans sa tente … Urumi va chercher Maître Park et emmène le auprès de Saru.
Sanzo - C’est la première fois que je le vois comme ça
Faust - Il y est pas encore habitué. Récupérer va lui prendre pas mal de temps, pouvons-nous rester parmi vous??
Braham - Biensur
Sanzo et Faust - Merci »

Après cette dure épreuve, Saru fut amener dans ça tente ou il se reposa. Sanzo visita la ville avec Urumi qui lui appris comment vivait les lances perfides. Faust et Braham échangèrent leur connaissance. Le soir Sanzo et Faust rejoignirent Saru afin de se reposer de leur long voyage. »

Compteur - hum voila pour ce soir
Enfant - Dites, il est mort le héro??
Compteur - hahaha … nn il dort tout simplement
Enfant - ouf j’y est cru ^^. Bonne nuit monsieur le compteur
Compteur - Bonne nuit les enfants

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Neuvième soir

Message  Saru le Jeu 9 Oct - 20:40

Le groupe s'agrandit

Compteur - Bonsoir les amis.
Enfants - Bonsoir monsieur
Compteur - Vous étés la pour la suite..?
Enfants - ouiiiiiiiiiiii !!!!
Compteur - hahaha … bien :

« Au petit matin, Urumi et Maïtre Park entrèrent dans la tente de nos héros afin de continuer les soins de Saru. Urumi demanda à Faust et Sanzo de la suivre jusque chez Braham. Pendant ce temps, Maître Park veillait au repos de Saru. Saru mis une semaine pour récupérer totalement. Durant cette semaine, Sanzo appris beaucoup sur le monde extérieur et Faust lui passa cette semaine aux cotés de Braham pour tracer le chemin a suivre afin d’arriver au plus vite face aux Lances perfides. Au levé du septième jour, Maître Park sortit de la tente suivit de près par Saru.

« Faust - Ça y est, il est près…?
Park - Absolument … il a récupéré toutes ces capacités
Sanzo - Tu en aura mi du temps
Saru - Ouais … j’avais sommeil hahaha
Faust - hahaha … bon maintenant que tu as récupéré, on va pouvoir se remettre en route.
Saru - Ouais
Braham - Attendez !!! Nous avons a parler »

Faust, Sanzo et Saru suivirent Braham dans sa tente. Faust et Braham commencèrent à parler, Sanzo et Saru ne comprenait absolument rien. Après des heures de conversation, Braham et Faust firent un résumé simple pour que les deux autres comprennent. Ils évoquèrent la force de l’ennemie, son nombre et son emplacement. A la fin de cette conversation, Braham leur donna des outils et des vivres pour leur voyage.

« Faust : Merci pour tout, vous nous avez vraiment été d’une grande aide
Braham : C’est normal, j’ai créé se village pour venir en aide au héro
Saru : …
Sanzo : Nous vous sommes reconnaissant
Braham : Hahaha … c’est rien. J’aurais juste une requête …
Faust : Oui??
Braham : Je souhaite que 4 de mais meilleurs hommes vous accompagnes
Faust : Oui ça pourrait …
Saru : Je refuse !! C’est une mission dangereuse, je ne veux pas être la cause de la mort de vos hommes
Faust : Tu as raison
Braham : Je comprend ton sentiment. Mais en plus de vous protéger ils ont une mission à accomplir
Sanzo : Une mission??
Braham : Oui …
Saru : *Le dévisageant* .. D’accord j’accepte

*Les trois hommes furent surpris*

Braham : Bi … Bien. Urumi, vous pouvez entrer

*Quatre personnes entrèrent*

Braham : Voici les quatre guerriers. Leur chef que vous connaissez déjà .. Urumi.
Urumi : Coucou
Braham : Tu obéira à Faust tout en suivant ta mission
Urumi : Oui J
Braham : Je vais vous présenter les autres membres. D’abord Maître Park, un expert dans la guérison
Park : Enchanté
Braham : Ensuite, Brôm. Il excelle au combat rapproché et c’est maître pour faire le ménage hahaha
Brôm : Yosh
Braham : Et enfin Azumi qui est très doué pour l’assassinat et l’espionnage
Azumi : Bon .. Jour
Braham : Ce sont mes meilleurs guerriers. Je vous confis la sécurité du héro.
Les guerriers : Oui chef !!!
Sanzo : Nous serons donc sept pour ce voyage
Saru : *Dans sa tête* wouaaaaaaaa trop fort il sait compter
Faust : Bon mettons - nous en route
Le groupe : Oui »

Le groupe sorti de la tente et se dirige vers la sorti du village. Sur le chemin les quatre nouveaux membres récupérèrent leurs armes et des vivres. Maintenant près pour un long voyage, ils se mirent en route vers la prochaine étape … le territoire des lances perfides. »

Enfant
: C’est déjà fini??
Compteur : Et oui … mais juste pour ce soir J
Enfant : *Baille* .. A demain alors
Compteur : bonne nuit

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dixième soir

Message  Saru le Lun 3 Nov - 16:37

Nouveau nom

Compteur : Alors les enfants près pour la suite de l’histoire??
Enfant : Oui !!!
Compteur : Quel enthousiasme … hahaha

« Le nouveau groupe sortit du village, il s’engouffra dans la forêt des âmes perdues, passage obligatoire à qui veux entrer ou quitter le village. Sur le chemin rien ne se passa, la force brut et la pression dégagé par le groupe avait dû intimider les monstres. Le groupe sortit donc de la forêt sans problème grâce aux instructions d’Urumi et arriva sur la plaine où Faust, Sanzo, Saru et Urumi c’étaient rencontrés. Ici ils firent une première halte, ils étaient partis depuis des heures et la faim se faisait ressentir. Le groupe s’installa sous un arbre et commença a manger. Cependant, même si tout paraissait bien aller, quelque chose d’étrange affecta Faust et Sanzo. Les deux hommes se regardèrent puis se tournèrent vers Saru. Il était étrange, lui qui d’habitude ne ratais aucune occasion pour grimper aux arbres, dire des choses inutiles ou être dans la lune sans jamais trop réfléchir, semblais préoccupé. Il fronçait les sourcils, appuyé contre un arbre, la tête baissé, son bras gauche posé sur son genoux gauche lever, il tapotais avec sa main droite sur sa cuisse droite et marmonnais des choses incompréhensibles. Les quatre autres ne semblaient pas avoir remarqué son comportement.

« Faust : Ça va Saru??

*Saru releva la tête un peu perdu*

Sanzo : T’as encore rien fait depuis le début du voyage … Quelque chose te préoccupe??
Saru : Hein?? … non non ça va^^
Faust : A d’autre aller parle !!
Saru : … Ba voila, maintenant on est 7, le groupe est plus grand et je me disait qu’on pouvait pas continuer comme ça
Urumi : Quoi??
Faust : Qu’est que tu veux dire??
Saru : Ba qu’il faut trouver un nom à notre groupe

*Les 6 autres ont eu un regard surpris avant d’éclater de rire*

Saru : Ba quoi??
Sanzo : Irrécupérable -_- ‘
Brôm : En tout cas je suis d’accord …
Faust : Saru je peux te parler??
Saru : Oui … Dites en attendant vous pouvez y réfléchir??
Brôm : T’inquiète on va trouver un super nom hèhè »

Faust et Saru se mirent a l’écart, suffisamment loin pour que personne ne les entendent. Le reste du groupe était en plein débat, des rires se faisaient entendre. Faust et Saru était face à face, ils étaient tous les deux sérieux, ce qui était rare avec Saru.

« Faust : Dit moi maintenant, on est plus que deux
Saru : …
Faust : Pourquoi tu as l’aire si préoccupé??
Saru : Je suis perdu, j’ai des doutes, je me sens pas asser fort, pas prêt pour tout ça
Faust : Je vois … Tu sais c’est normal, je t’y avais pas préparé, tout t’es tombé dessus donc que tu es des doutes est compréhensible tout comme le fait que tu ne soit pas près mais tu as été choisi et …
Saru : Choisi … c’est bien ça mais c’est pas pour ça que je vais me sentir mieux.
Faust : hahaha … Tu doit avoir confiance en toi. Tu es devenu très fort et puis … ton esprit protecteur est vraiment puissant.
Saru : Ouais, d’ailleurs qui est-il?? Pourquoi je ne peux pas le voir ni lui parler??
Faust : Tu n’es pas encore près
Saru : Mais quand le serais-je??
Faust : Soit patient, tu n’est pas le seul a décider, lui aussi doit être près
Saru : …
Faust : Tu sais, maintenant tu as des camardes, des personnes qui comptent sur toi, en qui tu peux avoir confiance alors n’avance pas seul. Repose toi sur eux de temps en temps, dit leur tes doutes et tes peurs comme tu leur dira ton bonheur. Tu n’es plus seul alors cesse de te fermer aux autres d’accord??
Saru : … C’est pas facile … mais j’essayerais …
Faust : *sourit* Bien, retournons auprès des autres »

Ils retournèrent donc auprès des autres. Saru semblait avoir repris un visage normal, Urumi lui lança un regard suspect essayant de comprendre ce qui se passait mais avant qu’elle puis demander Faust s’interposa comme s’il voulait protéger son élève de tout sentiment d’embarra.

« Urumi : …
Faust : Alors ce nom??
Brôm : hahaha … On a pas réussi a ce mettre d’accord.
Sanzo : hahaha … Ouais c’est plutôt difficile
Park : Les jeunes sont très imaginatif
Faust : hahaha … vous avez raison Maître Park
Urumi : C’est sur … Mais il faudrait trouver un nom en rapport avec ce que nous faisons parce que depuis le début … euh c’était un peu n’importe quoi -_-’ haha haha
Sanzo, Brôm : ouais c’était marrant quand même
Faust : C’est déjà ça
Saru : « La Brigade Fantôme »
Azumi : C’est … quoi??
Saru : Le nom de groupe que je propose. Pour nos ennemis nous serons des fantômes, des personnes agissant dans l’ombre sans se faire remarquer, attaquant n’importe quand, n’importe où.

*Un court silence pris place*

Urumi : « La brigade fantôme »?? Oui c’est jolie.
Sanzo et Brôm : OUAIS !!
Azumi : Oui
Park : Pas mal du tout
Faust : Bien, c’est décidé on s’appellera « la brigade fantôme » J … Bon mettons nous en route, on a du chemin a faire.
Groupe : oui !!! »

La brigade fantôme se remit en route. Ces membres semblaient plus soudés, des visages souriant et des rires animaient leur marche. »

Compteur : Et voila, nos héros on adopté le nom qu’on connais tous^^
Enfant : Oui !! Mon papa me parlais de cette brigade … Dite ces vrai que la milice du village tire ces enseignements de la Brigade??
Compteur : Oui, je vous expliquerais tout ça plus tard
Enfant : D’accord … Bonne nuit
Compteur : A demain.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Onzième soir

Message  Saru le Sam 8 Nov - 20:32

Premier affrontement : Première partie

Conteur: Bonsoir
Enfant : Bonsoir
Conteur : Bien ce soir nous allons rester à l’intérieur près de la cheminée … il pleut un peu trop … Bien commençons

« Nos héros se trouvaient toujours sur la plaine. Cela faisait des heures qu’ils marchaient mais le paysage ne changeait pas, il faisait toujours aussi jour. Pourtant le ventre de certains membres grognait, cela signifiait qu’il devait déjà être l’heure du dîné

« ??? : grrrr
Sanzo : C’est qui cette fois??
Saru : *regarde Urumi puis répond* Raaaaaaaa … je crève la dalle
Sanzo : T’es un vrai morfal toi
Saru : -_- ‘ ouais mais ça fait des heures qu’on marche et franchement ya rien qui change et j’ai vraiment faim … et je suis pas le seul *regard moqueur envers Urumi*
Urumi : *rougie avec un regard surpris*
Brôm : Je pense qu’on doit être en fin d’apres midi …
Saru : Dit Urumi, elle était aussi grande cette plaine??
Urumi : Non. D’ailleurs c’est bizarre … Maître Park, serait-il possible que ce soit une illusion??
Park : Humm … oui ça y ressemble bien mais il n’y a aucune odeur humaine
Faust : Ce serait un « monstre illusoire »??
Park : Peu être, ici ils sont fréquents.
Faust : Leur point faible??
Brôm : Ils projettent une illusion mais ils sont obligés d’entrer dedans. Le mieux serait de se séparer en groupe de deux, de prendre une direction différente, une fois que vous l’aurez repéré attaquer le a distance par surprise sinon il disparaît et nous enferme à jamais.
Faust : Des groupes?? … J’aurais voulu attendre qu’on se connaisse mieux, attendre le premier vrai combat, mais bon tant pis. Urumi, je te laisse diviser ton équipe. Saru tu ira seul vers le nord et Sanzo tu viens avec moi au Sud
Urumi : Ok … Brom et Azumi vous allez à l’Est. Maître Park nous allons à l’Ouest.
Les 3 : Ok !! »

Les 4 groupes partirent dans différentes directions. Ils cherchèrent le monstre en faisant mine de faire autre chose. La recherche fut aisé et le monstre fut vite découvert, c’est Azumi qui le tua avec ces shurikens. Le sort fut brisé et tous se retrouvèrent sous l’arbre où ils avaient mangé plus tôt. La nuit était tombée et le brouillard était opaque, ne pouvant continuer, ils décidèrent de camper ici. Le brouillard se dissipa en même temps que le soleil se levait. Les premiers debout réveillais ceux qui dormaient encore. Ils quittèrent la plaine après une heure de marche. La plaine, si splendide, laissa ça place à une chaîne de montagne.

« Urumi : Nous voici au pied des montagnes rouges.
Faust : Merci … à partir d‘ici je connais la route donc je reprend la tête J
Urumi : D’accord mais si vous avez des questions n’hésiter pas Wink
Saru : J’ai une question ..
Urumi : Oui?
Saru : Pourquoi ça s’appel les montagnes rouges??
Sanzo : Encore une question utile -_-’
Urumi : J Bah parce que vers la moitié du chemin les montagnes sont tinté de rouge … du sang des explorateurs qui passent par la.
Sanzo : O.o on est obligé de passer par là??
Urumi : Froussard !!!
Brôm : hahaha … t’inquiète petit on te protègera
Park : C’est le chemin le plus court mais le plus dangereux.
Groupe : …
Faust : Bien avançons »

La Brigade emprunta un des sentiers qui montait dans les montagnes. La monté était rude, le paysage était triste, il n’y avait que de la roche grise et rien d’autre. Il n’y avait aucun monstre sur la route. Plus ils avançaient plus l’aire se raréfiait et plus le groupe se fatiguais. Ils grimpèrent toute la journée sans s’arrêter. Arriver à un endroit plat, le seul depuis qu’ils avaient commencé leur ascension, ils décidèrent de s’arrêter et de se reposer.

« Park : STOP !!!
Sanzo : Quoi??
Park : Désolé mais j’ai plus votre âge, je suis à bout
Saru : *regard noir* .. On continu !!
Sanzo : Attend !! Maître Park est à bout de souffle et nous aussi on commence à être fatiguer, en plus qui c’est dans combien de temps on trouvera un autre endroit pour se reposer.
Saru : Et ?? On est pas en voyage touristique, nous devons quitter les montagnes avant le lever du soleil demain.
Urumi : *voix sec* Attend mais tu crois qu’on pourra encore tenir comme ça longtemps?? Sanzo à raison, le mieux est de se reposer ici pour la nuit.
Saru : Impossible !!! Vous n’avez pas compris ce que j’ai dit??
Urumi : On à compris mais en continuant comme ça si on rencontre un ennemie on pourra pas le vaincre et on risque de mourir avant le début du vrai combat.
Saru : *Se mord les lèvres en agrippant la poigné de son ninjato*
Faust : Calmez-vous !! Saru ils ont raison on doit se reposer
Saru : Je sais mais le risque est trop grand
Faust : Pourquoi??
Saru : … Je sais pas … mais si vous voulez vous reposer ici soit mais moi j’avance. Tien prend ça t’en aura plus besoin que moi.

*Saru déposa un sac avec du bois à l’intérieur et s’éloigna du groupe*Sanzo : Saru !!
Faust : Laisse le.
Sanzo : Mais …
Urumi : C’est impardonnable !! Quel sorte de héro abandonnerais ces compagnons??
Faust : Il ne se considère pas comme un héro … Vous sentez cette pression dans l’aire??
Azumi : Oui … Je me … demandais … c’est quoi??
Urumi : Oui, c’est léger mais y a un truc présent.
Sanzo, Brôm : Hein?
Park : haha .. Vous sentez une gène?
Sanzo, Brôm : Oui
Park : C’est de ça qu’on parle
Faust : C’est pour ça qu’il est parti et sue il nous a mis en garde. Ses sens sont très aiguisés, soyez sur vos garde. On partira a l’Aube. »

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'un conteur

Message  Saru le Sam 8 Nov - 20:38

Premier affrontement : deuxième partie

Saru avait quitté le groupe, il grimpait dans la montagne seul mais une chose l’inquiétait.
Le reste du groupe pris un repas silencieux, personne n’osait parler. Après ce repas, Faust et Maître Park se couchèrent rapidement, Azumi disparu dans l’ombre. Urumi, Brôm et Sanzo se mirent près du bord de la falaise et discutèrent. Au début le sujet était Saru, pour Brôm et Urumi son acte était de la trahison mais Sanzo pris ça défense et exposa certain fait. Leur opinion ne changea pas mais ils lui en voulait moins. Le sujet changea peu après, ils parlèrent du future, de ce qui les attendais, la discussion dura une partie de la nuit après quoi ils se couchèrent tous. A l’aube, Maître Park fut le premier debout, il s’empressa de réveiller les autres.

« Park : Faust réveil toi
Faust : humm … Les autres sont debout??
Park : Non
Faust : DEBOUT !!! C’est l’heure

*Azumi apparu de nul par et les 3 autres se réveillèrent en sursaut*

Faust : Bon les marmottes, on décolle dans dix minutes … hâtez-vous !!!

*La brigade rangea ses affaires mais une énorme secousse les arrêta*

Sanzo : C’est quoi??
Urumi : Une secousse -_-’
Brôm : Qu’Est-ce qui se passe??

*Une nuée de monstre faible se dirigeait avec précipitation vers le pied de la montagne, le groupe eu juste le temps d’esquiver*


Urumi : C’est pas bon ça, ils fuient quelque chose
Faust : *a voix basse* Saru … qu’est-ce qui ce passe
*a voix haute* Dépêchons nous, j’aime pas ça »

Ils partirent à une vitesse soutenue. Faust était en tête, il dirigeait l’action. Au bout de trente minutes de course, le décor changea, certes il y avait toujours les roches des montagnes mais leur couleur grisâtre laissa place au rouge sang dont avait parlé Urumi. Un grondement se fi entendre, plus ils avançaient plus le grondement était puissant. De plus les secousses se chevauchaient à intervalle régulier. La pression atmosphérique était plus oppressante et une aura maléfique apparu. Les membres de la brigade commencèrent à se préparer mentalement à un affrontement. Ils arrivèrent à un autre espace plat, à peine étaient ils arrivés qu’ils durent se cacher derrière un énorme rocher.

« Faust : Une ombre
Urumi : Azumi va voir

*Azumi disparue et réapparue quelques secondes plus tard*

Azumi : Un homme … avec une … aura puissante … j’ai pas pu … m’approcher … mais il y a … autre chose …
Brôm : Regarder !!
Sanzo : Qu’Est-ce que c’est??
Park : Un golem.
Faust : Il est énorme
Urumi : C’est le roi Golem. Une légende dit que dans cette montagne vit le roi de tous les Golems et que quiconque pénètre son territoire meurt
Sanzo : Le dire plus tôt aurait été plus sage
Brôm : Ce n’est qu’une légende, qui aurait cru qu’il existerait??
Faust : C’est pas le moment pour ça … Azumi, que fait l’homme??
Azumi : Il guette
Park : Humm … il attendrait le moment pour attaquer?? Peut-être qu’on devrait ce joindre a lui??
Sanzo : Je suis pas sur, on ne sait pas s’il est dans notre camp ou pas.
Fasut : … prenons le risque. »

Le golem avançais sans prêter attention au reste. C’était un monstre imposant, les secousses provenaient de ces pats, les grondements semblaient provenir de lui. Il ne possédait aucune arme, ses bras étaient suffisamment puissant. Le groupe avança discrètement vers l’homme. A peine arriver dans la zone d’action de son aura, l’homme disparu et réapparu derrière Faust.

« ??? : Arriver comme ça derrière quelque un qui est sur ces gardes près a attaquer est asser suicidaire. Vous m’aviez appris le contraire pourtant.
Faust : Saru??
Saru : Oui
Urumi : *voix sèche* Qu’Est-ce que tu fait encore là?? Tu devait pas partir??
Saru : Je suis parti … mais j’avais senti un truc bizarre et j’ai voulu vérifier ce que c’était
Brôm : Ouais bah maintenant que tu l’a vu tu vas faire quoi??
Saru : … le tuer …
Sanzo : Tu as vu la taille de se monstre..??
Saru : On a pas le choix
Urumi : On??
Faust : Oui « on » !! Saru fait parti de la brigade fantôme
Urumi, Brôm : …
Saru : La sorti est en face et il est devant
Park : Que propose tu??
Saru : Je vous connais pas au combat, mais toi Maître Park tu restera derrière et Sanzo te protégera.
Sanzo : Bi … Bien
Park : Je sais me battre, mais ça me parait bien
Saru : Pour le reste … euh … je sais pas on verra
Faust : Saru, on devrait laisser Urumi, Brôm et Azumi s’en charger pour voir de quoi ils sont capable.
Urumi : Ça me va
Saru : Dans ce cas .. Faust et moi interviendrons si vous avez besoin.
Brôm : Vous n’aurez pas a bouger. »

Les trois combattants prirent place derrière un rocher différent encerclant le Golem. Urumi donnait les ordres. Après une courte observation, Urumi fit un geste de la main et Azumi disparue et réapparue sur un rocher devant le Golem. Là , elle fit sa technique les « shurikens de l’ombre », elle disparue dans l’ombre, se démultiplia et lança ces shurikens fuma de toute par. Personne ne voyait ou elle était. Le Golem était assailli pas les attaques d’Azumi. Brôm saisie ce moment où l’adversaire était perturbé pour l’attaquer au corps à corps avec de violent coups de poing. Les chocs laissaient apparaître des ondes et les griffes d’acier placer sur ces gants infligeaient d’énormes dégâts a la bête. Une forte aura se fit sentir et une pression énorme fit trembler la roche. Les regards des spectateurs se tournaient vers Urumi qui se maintenait debout, le regard posé sur le Golem, ses yeux étaient plein d’envi de meurtre et montrais une détermination sans faille. Elle saisit ses saï et avec une voix douce et calme elle dit « Silent waltz, la valse de la mort » . Elle enchaîna une série de coups surpuissant, ces gestes étaient précis, rapides et fluides. Sa technique était parfaite, et tout était élégant que se soit ses pats, ses coups, ses parades … tout cela ressemblais a une danse. Le Golem fut détruit par toutes ces attaques.

« Faust : Intéressant …
Saru : …
Sanzo : wouaa ils sont balèzes
Park : hahaha … vous en doutiez??
Sanzo : Hein ? Mais non !!

* Les trois combattants rejoignirent le reste de la troupe*


Brôm : Tu vois, tu as pas bougé.
Saru : …
Urumi : Nous aussi on est fort
Sanzo : Ouais très impressionnant
Faust : Bien on en connais un peu plus sur vous^^ … maintenant avançons la voie est libre. »

Après cette dure bataille, la brigade se remit en route. Urumi, Azumi et Brôm ne semblait pas trop fatigué par leur combat. Le petit groupe pu sortir de la montagne et arrivé sur une terre arride … du sable, c’était la seul chose qu’ils voyaient. Avant de s’y aventurer, ils décidèrent finalement de se reposer dans la montagne. »

Conteur : Voila c’est fini pour ce soir^^
Enfant 1 : Trop classe l’attaque de la demoiselle
Enfant 2 : Ouais !!! Mais Brôm est vraiment trop fort.
Conteur : hahaha … attendez la suite.
Enfant 1 : Tout de suite???
Conteur : hahaha … nan nan demain haha .. Allé filez
Enfant : rooo … à demain.

_________________
"A trop vouloir entreprendre sur des chemins différents on fini par ne rien faire de bien"
avatar
Saru
Genins
Genins

Nombre de messages : 186
Age : 29
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'un conteur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum